Des partisans d'Erdogan en colère contre la une du "Point"

La une de l'hebdomadaire "Le Point", qui dénonce "le dictateur" Erdogan, a provoqué la colère de ressortissants turcs en France.

Voir la vidéo
FRANCE 3

"Le dictateur. Jusqu'où ira Erdogan ?". La une du dernier numéro du magazine Le Point n'est pas passée inaperçue, surtout auprès des partisans français du président turc. Au Pontet (Vaucluse), une vidéo montre des personnes, drapeau turc sur les épaules, faire pression sur un propriétaire de kiosque afin qu'il enlève une affiche du Point. "Notre président, c'est pas un dictateur", explique l'un des pro-Erdogan présents.

Une atteinte à la liberté de la presse

"On ne peut pas dire 'dictateur' à un monsieur comme ça. On ne peut que le remercier du travail qu'il fait", affirme un autre. Le maire de la ville a demandé à ce que l'affiche soit remise, sous protection policière. "En Turquie ça n'existe plus (la liberté de la presse ndlr). Une centaine de journalistes sont en prison, et les journaux ne peuvent plus écrire tout à fait ce qu'ils veulent", explique Étienne Gernelle, directeur du magazine Le Point.

Le JT
Les autres sujets du JT
La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n\'ont pas plus à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d\'Avignon, ils sont allés jusqu\'à faire pression sur un employé chargé de l\'affichage.
La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n'ont pas plus à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d'Avignon, ils sont allés jusqu'à faire pression sur un employé chargé de l'affichage. (France 2)