Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat en Turquie : le tireur toujours introuvable

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentat en Turquie : le tireur toujours introuvable
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un attentat dans une célèbre discothèque d'Istanbul (Turquie) a fait 39 morts, dont 15 étrangers, hier, samedi 31 décembre.

L'assaillant de l'attentat qui a fait 39 morts, dont 15 étrangers, hier, samedi 31 décembre, dans une célèbre discothèque d'Istanbul (Turquie), est toujours en cavale et l'attentat n'a toujours pas été revendiqué. "En revanche, le mode opératoire et la violence de l'attaque font penser aux méthodes déjà utilisées par l'organisation État islamique. Un homme armé qui ouvre le feu et qui abat d'abord un policier avant de faire un maximum de victimes", explique Delphine Minoui, correspondante Le Figaro en Turquie.

Une cible symbolique

Le lieu choisi par l'auteur de l'attentat est également extrêmement symbolique. "Ce night-club était très prisé de la jet-set turque, mais également des touristes étrangers. Ils étaient venus en renfort pour y célébrer le Nouvel An. Il faut rappeler que l'État islamique a déjà été pointé du doigt lors de précédents attentats qui ont frappé au cours de l'année 2016 la ville d'Istanbul. On se souvient de ce qui s'était passé dans le quartier de la Mosquée bleue en janvier dernier. On ne peut pas néanmoins exclure d'autres pistes comme celle de la rébellion kurde du PKK", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.