VIDEO. Bientôt un mur entre la Tunisie et la Libye pour repousser les jihadistes ?

Après avoir déclaré l'état d'urgence, la Tunisie a annoncé, mercredi 8 juillet, la construction d'un mur de sable d'environ 200 kilomètres à sa frontière avec la Libye.

Voir la vidéo
France 2

La Tunisie a annoncé, mercredi 8 juillet, vouloir construire une barrière de près de 200 kilomètres sur sa ligne de frontière avec la Libye. Après l'attentat de Sousse, il s'agit d’éviter l'infiltration de jihadistes. Un mur en sable d'une hauteur de 2 mètres avec un fossé devrait être construit pour mieux contrôler la frontière entre les deux pays, cette passoire de 459 kilomètres par laquelle transitent des armes et des terroristes.

Les auteurs des attentats de Sousse et du Bardo
entraînés en Libye

Le gouvernement tunisien vient d'annoncer cette mesure radicale, comme une réponse aux critiques sur le manque de sécurité dans le pays. L'objectif est de rendre la frontière infranchissable par des véhicules. La barrière s'étendra sur 168 kilomètres seulement, 280 kilomètres longeant une zone militaire n'étant pas couverts.

Depuis la chute de Kadhafi, la Libye livrée aux milices est devenue un terrain d'entraînement pour les groupes jihadistes. Les auteurs tunisiens des attentats du Bardo et de Sousse y étaient d'ailleurs partis préparer leurs attaques. Le mur devrait être érigé avant la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT