Tunisie : le spectre de 2011 ?

En direct de Tunis (Tunisie), le journaliste de France Télévisions, Arnaud Comte, fait le point sur les manifestations qui ont lieu ces derniers jours dans le pays.

Voir la vidéo

C'est en Tunisie que la vague des printemps arabes avait débuté il y a sept ans et avait abouti à la chute de Ben Ali. "À l'image de ce qui s'était passé en 2011 avec la révolution de jasmin, des chômeurs se sont rassemblés à Sidi Bouzid pour protester contre la hausse des taxes et des prix", rapporte le journaliste de Farnce Télévision, Arnaud Comte en direct de Tunis.

Nouvelle journée de manifestation

Demain, vendredi 12 janvier, "des membres de la société civile et les forces d'opposition appellent le peuple à manifester pacifiquement, mais massivement", poursuit l'envoyé spécial. Ce week-end marquera l'anniversaire de la révolution et de la fin du régime de Ben Ali. "La question est de savoir évidemment si ce mouvement va continuer, s'il va perdurer, s'il va s'intensifier. Ce qui est sûr, c'est que les autorités tunisiennes affichent une fermeté. Elles estiment que les réformes sont nécessaires", ajoute Arnaud Comte. Près de 600 personnes ont été interpellées cette semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des heurts entre manifestants et policiers ont eu lieu pour la troisième nuit consécutive en Tunisie, 10 janvier 2018. 
Des heurts entre manifestants et policiers ont eu lieu pour la troisième nuit consécutive en Tunisie, 10 janvier 2018.  (FETHI BELAID / AFP)