La Tunisie en proie à de nouveaux heurts

Des incidents ont éclaté mercredi 10 janvier dans plusieurs villes du pays et certains quartiers de Tunis. Les manifestants dénoncent le coût de la vie et les mesures d'austérité.

Voir la vidéo
France 2

Des rues bloquées par des poubelles en feu, des jets de pierre et une nouvelle nuit de violences mercredi soir. Depuis trois jours, les émeutes se multiplient en Tunisie, comme à Ettadhamen, et les forces de l'ordre ripostent par des tirs de gaz lacrymogènes. Face à elles, des manifestants opposés à la hausse de prix et à la cure d'austérité. Ces scènes se répètent dans plusieurs villes du pays.

Un Hiver arabe ?

A Tébourba, un manifestant est mort lundi dans des conditions qui restent à éclaircir. Les arrestations sont nombreuses. Le Premier ministre condamne ce qu'il appelle des actes de vandalisme. "Ils servent à affaiblir l'État", affirme Youssef Chahed. Ces tensions interviennent après le début du Printemps arabe, une révolution qui avait démarré en Tunisie et qui réclamait déjà travail et dignité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant antigouvernement brandit un drapeau tunisien à Tunis (Tunisie), dimanche 11 août 2013.
Un manifestant antigouvernement brandit un drapeau tunisien à Tunis (Tunisie), dimanche 11 août 2013. (EMIN ENDULISI / ANADOLU AGENCY / AFP)