Tuerie d'Aurora : la peine de mort sera requise contre James Holmes

Les procureurs américains ont annoncé lundi soir leur intention de requérir la peine de mort contre l'auteur présumé de la tuerie du cinéma d'Aurora, dans le Colorado, en juillet dernier. Un choix contesté par des familles de victimes car la procédure risque d'être très longue.

(Reuters)

Le 20 juillet 2012, une fusillade pendant une projection du dernier volet de la série Batman, avait entraîné le mort de douze personnes. 58 autres avaient été blessées. James Holmes, 25 ans, s'était ensuite  rendu à la police.

La semaine dernière, le tribunal du comté d'Arapahoe, à Centennial dans le Colorado, a rejeté une offre de plaider-coupable de ses avocats en expliquant que cette demande, formulée en échange d'une peine de prison à vie, n'était pas légitime faute d'informations suffisantes. La peine de mort va donc être requise.

Le procureur Brauchler : "Il est dans mon intention de requérir que dans cette affaire la justice ce soit la mort"

Mais la peine de mort va considérablement rallonger la procédure. D'où le mécontentement de familles des victimes.

Le juge a fixé au 5 août l'ouverture du procès, programmé sur quatre semaines.