Cet article date de plus de neuf ans.

Tornade aux Etats-Unis : le jour d'après

EN IMAGES | Au lendemain de la violente tornade qui a frappé la ville de Moore, en banlieue d'Oklahoma City aux Etats-Unis, le bilan provisoire fait état de 24 morts. Les habitants retournent peu à peu voir à quoi ressemblent leurs maisons. L'envoyée spéciale de France Info s'est rendue sur place. La puissance de la tornade a été revue à la hausse mardi : il s'agissait d'une F5 et non d'une F4.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gene Blevins Reuters)

Des immeubles à moitié arrachés, d'autres effondrés, des voitures comme envoyées à la casse, écrasées, concassées... A Moore, banlieue d'Oklahoma City dévastée par une tornade lundi, les secours cherchaient mardi encore "quelques personnes" portées manquantes. Au moins 24 personnes sont mortes, selon un dernier bilan officiel mais provisoire. 

La tempête a également fait quelque 237 blessés. Au cours de la nuit qui a suivi le drame, 101 personnes ont par ailleurs été retrouvées vivantes dans les décombres. Les services météo ont précisé que l'ouragan avait duré une quarantaine de minutes et que les habitants avaient été alertés "16 minutes" avant que la tornade ne se forme.

>   TWITTORAMA | Des scènes de fin du monde

L'envoyée spéciale de France Info s'est rendue dans un quartier de Moore, elle raconte que les habitants reviennent peu à peu voir à quoi ressemblent leurs maisons, ils cherchent des objets, des photos, parfois leur chien ou leur chat. Un épicier raconte qu'il a enfermé sept de ses clients dans son frigo pour les protéger.

  (©)

La catégorie de tornade la plus puissante

Au vu des dégâts, la puissance de la tornade a été revue à la hausse mardi, classée finalement en catégorie F5 (après avoir été initialement classée F4) sur une échelle dite de Fujita qui compte six niveaux (de F0 à F5). Il s'agissait donc de la catégorie de tornades la plus puissante, avec des vents de plus de 320 km/heure. Seules 2% des tornades aux Etats-Unis atteignent ce niveau, mais c'est aussi très rare qu'elles touchent une ville comme cela a été le cas lundi.

> Lire aussi  La tornade, un phénomène météo bien connu mais difficilement prévisible

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.