Un homme condamné à deux ans de prison ferme pour incitation au terrorisme sur Telegram

Le prévenu a été également reconnu coupable de consultation habituelle de contenus de propagande jihadiste, après s'être abonné à une chaîne revendiquée par l'Etat islamique sur ce réseau.

Le prévenu avait incité un correspondant à se rendre en Syrie et un autre à commettre un attentat en France.
Le prévenu avait incité un correspondant à se rendre en Syrie et un autre à commettre un attentat en France. (MAXPPP)

Un homme de 29 ans a été condamné, vendredi 30 septembre, à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir incité un de ses correspondants à commettre un attentat sur la messagerie chiffrée Telegram.

Le prévenu, Youssef L., a échangé début 2016 avec deux personnes sur l'application. Il lui est reproché d'avoir incité le premier à se rendre en Syrie et d'avoir proposé au second, aux "problèmes psychologiques manifestes", de commettre des attentats en France. Youssef L. a été également reconnu coupable de consultation habituelle de contenus de propagande jihadiste après s'être abonné à une chaîne revendiquée par l'Etat islamique sur ce réseau.

Pour se défendre, le prévenu a assuré devant le tribunal correctionnel de Paris qu'en réalité, il plaisantait et se moquait de ses correspondants. "C'est une décision d'une sévérité qui se veut exemplaire, mais qui est totalement inadaptée et en inadéquation avec la réalité du dossier", a réagi son avocat, Me Martin Méchin, ajoutant que son client ne présentait "aucune dangerosité".