Terrorisme : nouvelles mesures anti-radicalisation

Le gouvernement annonce un plan de lutte renforcé de 40 millions d'euros contre la radicalisation en France. 80 mesures dont la création dans chaque région d'un centre de réinsertion.

France 3

Un centre de réinsertion par région d'ici fin 2017. Le premier de ces foyers va s'ouvrir dans un château d'Indre-et-Loire. Il devrait accueillir une trentaine de jeunes, des repentis, a précisé Manuel Valls. Un doublement du nombre de radicalisés accompagnés par l'État. Ils sont 1 600 à ce jour. Un chiffre que Matignon souhaite porter à 3 600.

Les Français, jihadistes les plus nombreux

Selon certains, on est loin du compte. Les personnes signalées pour radicalisation violente sont trois fois plus nombreuses et le problème de la détection des détenus reste en chantier. 627 Français combattent en Syrie et en Irak. C'est le contingent le plus important en Europe. Un danger potentiel très élevé. Certains des projets d'attentats déjoués ces trois dernières années étaient le fait de jihadistes revenus en France.

Le JT
Les autres sujets du JT