VIDEO. Syrie : la lente reconstruction des enfants

Retour à l'école pour les enfants syriens les plus chanceux. Certains ne peuvent toujours pas reprendre les cours. C'est une lente remise en marche qui s'opère.

FRANCE 2

Un cours d'anglais et des rêves d'avenir, presque comme des élèves normaux. Les jeunes filles de cette école de Douma (Syrie) sont de retour sur les bancs de l'école publique syrienne, après avoir vécu l'enfer de la guerre. Leur histoire est celle de milliers d'autres enfants en Syrie. Sous le portrait de Bachar Al-Assad, ces fillettes âgées de 8 à 14 ans sont réunies dans une seule et même classe de CE2. 

Deux millions d'enfants toujours pas scolarisés

À cause de la guerre, beaucoup ont dû interrompre leur scolarité. "Moi, j'ai raté les cours pendant quatre ans parce qu'on a dû partir dans un camp de déplacés", explique une jeune fille. Cette école primaire au cœur de la Ghouta accueille aujourd'hui 1 500 élèves. À peine 300 parvenaient à s'y rendre au plus fort des combats. La directrice veut convaincre qu'ici, le retour des enfants serait le symbole d'un retour à la normale après 8 ans de chaos. Mais malgré la reprise des cours, l'école manque encore d'enseignants qualifiés. Les classes sont surpeuplées et l'ampleur de la tâche reste immense. En Syrie, une école sur trois reste fermée et deux millions d'enfants ne sont toujours pas scolarisés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Retour à l\'école pour les enfants syriens les plus chanceux. Certains ne peuvent toujours pas reprendre les cours. C\'est une lente remise en marche qui s\'opère.
Retour à l'école pour les enfants syriens les plus chanceux. Certains ne peuvent toujours pas reprendre les cours. C'est une lente remise en marche qui s'opère. (FRANCE 2)