Projets d'attentats : huit personnes de l'ultra-droite mises en examen

Nabila Tabouri se trouve en direct du palais de justice de Paris où huit personnes militantes de l'ultra-droite ont été mises en examen ce samedi 21 octobre pour association de malfaiteurs terroriste et criminelle.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Huit personnes dont trois mineurs ont été mis en examen ce samedi 21 octobre au soir pour association de malfaiteurs terroriste et criminelle. Des militants de l'ultra-droite qui projetaient notamment des actions violentes. "Il s'agit de huit hommes âgés de 17 à 25 ans. Ils ont été arrêtés il y a une semaine. Sept d'entre eux ont été écroués, mais tous ont été mis en examen", relate Nabila Tabouri en direct du palais de justice de Paris.

Des hommes politiques visés

L'affaire a commencé en juin dernier après l'arrestation d'un jeune militant d'extrême droite soupçonné d'apologie du terrorisme. "Il avait rendu hommage au tueur norvégien Anders Breivik. Les enquêteurs, qui ont retrouvé des armes, se sont rendus compte qu'un groupe s'était formé. Il projetait des attentats pendant la campagne présidentielle. Ces attentats visaient des hommes politiques, notamment Jean-Luc Mélenchon et Christophe Castaner. Mais il n'y avait pas de préparation concrète ni de repérage. On sait seulement que le groupe s'était choisi un nom : OAS, en référence à l'organisation terroriste qui avait semé la terreur en France dans les années 1960", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de justice de Paris, le 11 octobre 2017.
Le palais de justice de Paris, le 11 octobre 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)