Orléans : une filière aux prémices du djihad

Neuf djihadistes présumés sont accusés d'avoir rejoint des organisations terroristes antérieures à Daesh dès 2012. Ils ont été interpellés à leur retour de Syrie.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont entre 22 et 33 ans, pour la plupart avec un casier judiciaire vierge de toute condamnation. L'un était employé de la caisse d'assurance maladie, d'autres étaient étudiants. Ils sont aujourd'hui suspectés d'avoir, dès 2012, rejoint la Syrie pour combattre aux côtés du groupe Al Nosra et de l'armée de Mahomet, des organisations antérieures à Daesh. En 2014, la justice intercepte des conversations téléphoniques entre un homme à Orléans (Loiret) et un homme en Turquie. Il y est question de recrutement.

Une filière à Orléans

Tous les concernés ont un point commun : ils habitent à Orléans, se connaissent et fréquentent la même mosquée. Ils ont été interpellés dès leur retour de Syrie. Aujourd'hui, un seul prévenu reconnait avoir rejoint la Syrie pour rejoindre les troupes de Bachar Al-Assad. La justice reconnait que la filière orléanaise est aujourd'hui incomplète : 9 personnes risquent aujourd'hui jusqu'à 10 ans de prison, 10 autres considérées comme étant toujours en Syrie font l'objet d'un mandat d'arrêt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le tribunal d\'Orléans a condamné à quatre ans de prison ferme, assortis d\'un mandat de dépôt, un septuagénaire qui a escroqué 800 000 euros en se faisant passer pour un producteur de cinéma, le 15 décembre 2016. 
Le tribunal d'Orléans a condamné à quatre ans de prison ferme, assortis d'un mandat de dépôt, un septuagénaire qui a escroqué 800 000 euros en se faisant passer pour un producteur de cinéma, le 15 décembre 2016.  (MAXPPP)