Mali : des soldats français de l'opération Barkhane blessés dans l'explosion d'un véhicule

Les blessés dans l'attaque, parmi lesquels figurent également des civils maliens, sont "en cours d'évacuation vers l'hôpital militaire de Gao", a déclaré lundi le ministère des Armées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un militaire français de l'opération Barkhane au Burkina Faso, en avril 2021. (FRED MARIE / HANS LUCAS)

Une explosion a touché un véhicule de l'opération militaire Barkhane à Gossi, dans le centre du Malilundi 21 juin, a appris France Télévisions auprès du ministère des Armées. Des militaires français et des civils maliens ont été blessés dans l'attaque et "sont en cours d'évacuation vers l'hôpital militaire de Gao", ajoute le ministère.

"En début de matinée, un véhicule suicide a attaqué un véhicule de la force Barkhane alors en mission de reconnaissance pour sécuriser les alentours de la base opérationnelle avancée (BOA) de Gossi", rapporte le ministère. Aucune information sur le nombre de blessés n'a pour l'heure été communiquée. Selon l'état-major français, "des unités d'alerte dont des hélicoptères interviennent pour appuyer les troupes au sol".

Cette attaque intervient à l'heure où la France se prépare à entamer un désengagement progressif du Sahel. La force Barkhane, actuellement composée de 5 100 hommes, va disparaître au profit d'un dispositif recentré sur la lutte antiterroriste et l'accompagnement au combat des armées locales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opération Barkhane

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.