Cet article date de plus de quatre ans.

Menace terroriste : 96% des établissements scolaires ont réalisé un exercice attentat-intrusion

De nouvelles instructions ont été données aux directeurs d'écoles, de collèges et de lycées jeudi concernant les exercices attentat-intrusion. La plupart avaient effectué les premiers tests. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Exercice attentat-intrusion en Meurthe-et-Moselle au lycée Bertrand Schwartz de Pompey.  (L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP)

Les ministres de l'Intérieur et de l'Éducation nationale ont publié jeudi 13 avril une nouvelle instruction sur les modalités d'organisation des exercices d'attentat-intrusion dans les écoles. Elle prévoit que l'État expérimentera dans trois départements, d'ici à juin 2017, des "formations communes aux exercices de sécurité pour les personnels de l'Éducation nationale et les personnels des collectivités intervenant sur le temps périscolaire". 

La nouvelle instruction remplace plusieurs circulaires élaborées après les attentats de 2015, avec des "fiches pratiques" à destination des directeurs d'établissement. Les recteurs d'académies ont reçu quant à eux un numéro d'urgence à appeler en cas d'attaque. 

33 millions d'euros pour sécuriser les établissements

 Le communiqué dresse également le bilan des exercices attentat-intrusion : "96% des écoles, collèges et lycées" l'ont "réalisé à ce jour", et 33 millions d'euros ont été "engagés" pour la sécurisation des établissements scolaires face à la menace terroriste. L'État avait ouvert une enveloppe de 50 millions en août 2016 pour aider les collectivités à sécuriser les établissements scolaires face à la menace terroriste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.