Cet article date de plus d'un an.

Lutte contre le terrorisme : Macron annonce un doublement des forces de sécurité aux frontières et appelle à refonder "en profondeur" l'espace Schengen

Le président de la République, en déplacement jeudi à la frontière franco-espagnole, estime que "des actions terroristes peuvent être menées par des personnes qui utilisent les flux d'immigration".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République Emmanuel Macron en déplacement au Perthus (Pyrénées-Orientales), le 5 novembre 2020. (MAXPPP)

Emmanuel Macron a annoncé, jeudi 5 novembre, un doublement des "effectifs de police et de douane aux frontières", qui passeront de 2 400 à 4 800 personnes, pour lutter contre l'immigration clandestine et le terrorisme. Cette décision a été prise "en raison de l'intensification de la menace" après les récents attentats, dont celui de Nice, a expliqué le chef de l'Etat lors d'un déplacement au Perthus (Pyrénées-Orientales), à la frontière franco-espagnole. "Des actions terroristes peuvent être menées par des personnes qui utilisent les flux d'immigration", a-t-il ajouté.

Pas de changement de la Constitution

Le président s'est par ailleurs dit "favorable" à refonder l'espace Schengen "en profondeur" et à "un plus grand contrôle". Emmanuel Macron a précisé qu'il porterait "en ce sens des premières propositions au Conseil" européen de décembre, avec la "volonté d'aboutir sous la présidence française", au premier semestre 2022. Cette refondation doit rendre l'espace Schengen "plus cohérent", pour qu'il "protège mieux ses frontières communes", qu'il "articule mieux" les impératifs de responsabilité de protection des frontières et de "solidarité", et que "la charge ne soit pas qu'aux pays de première entrée".

Emmanuel Macron a par ailleurs estimé qu'un changement de la Constitution n'était pas justifié pour faire face à la menace "terroriste", ajoutant que la France prendra "les lois qui sont nécessaires, si elles correspondent à des besoins identifiés".

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.