Dix personnes interpellées lors d'opérations antiterroristes menées en France et en Suisse

Ces opérations ont été menées par la Sous-Direction antiterroriste de la police judiciaire (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Au moins sept personnes, âgées de 18 à 65 ans, ont été interpellées lors d\'opérations antiterroristes menées mardi 7 novembre 2017.
Au moins sept personnes, âgées de 18 à 65 ans, ont été interpellées lors d'opérations antiterroristes menées mardi 7 novembre 2017. (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plusieurs opérations antiterroristes ont eu lieu mardi 7 novembre, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Neuf personnes, âgées de 18 à 65 ans, ont été interpellées à Menton (Alpes-Maritimes), Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis, ont indiqué des sources proches de l'enquête. En Suisse, une ressortissante colombienne de 23 ans a également été arrêtée, indiquent les autorités helvètes

Les personnes interpellées sont connues des services spécialisés pour des soupçons de radicalisation. Aucune d'entre elles ne fait l'objet d'une fiche S. Les opérations ont été menées par la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). 

Ces arrestations font suite à l'ouverture cet été d'une information judiciaire visant des faits susceptibles d'être qualifiés d'"association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "provocation directe à la commission d'un acte de terrorisme par un moyen de communication au public en ligne".

Des projets d'actions violentes encore flous

Les investigations ont permis d'identifier un Suisse de 27 ans qui avait une activité particulièrement soutenue sur la messagerie chiffrée Telegram. Ce dernier a été arrêté en France, après une enquête ouverte dès le mois de juin 2016, indiquent les autorités helvètes. 

Elles ont par ailleurs mis en évidence qu'il avait, dans ce cadre, des contacts avec des individus en France. Ils évoquaient notamment des projets d'actions violentes aux contours mal définis à ce stade.

Les perquisitions et les auditions, qui ne font que commencer, visent à permettre de préciser les contours des projets qu'ils nourrissaient.