Cet article date de plus de cinq ans.

Assaut à Saint-Denis : un voisin des terroristes témoigne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Assaut à Saint - Denis : un voisin des terroristes témoigne
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Il s'agit d'un jeune marocain qui vivait juste au-dessus de la planque des terroristes. Il a été blessé au bras par un sniper.

Victimes du terrorisme, c'est le message d'un groupe d'habitants de Saint-Denis. Ils étaient les voisins de la planque d'Abdelhamid Abaaoud, prise d'assaut il y a 15 jours. Depuis, ils disent avoir tout perdu. Parmi eux, Noureddine Touil, un marocain sans-papiers de 31 ans. Lui vivait juste au-dessus de l'appartement des terroristes, qu'il dit n'avoir jamais vu. Au moment de l'assaut, il dort avec deux amis. "On a été réveillé par un bruit, je voulais jeter un coup d'oeil par la fenêtre, j'ai sorti ma tête par la fenêtre et j'ai reçu une balle dans mon bras gauche", explique le jeune homme.

Opéré en urgence

Pris pour un complice, la confrontation avec la police se transforme en cauchemar. Entièrement nu, il est évacué brutalement par les hommes du Raid. Opéré au bras en urgence, plus placé en garde à vue quatre jours, les policiers veulent savoir s’il était lié au terrorisme. Il en ressort "choqué et faible", selon ses mots. Mis hors de cause, Noureddine Touil est placé en rétention cinq jours. Le jeune homme espère désormais obtenir un logement et des papiers.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.