Afghanistan : l'héritage du commandant Massoud

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
Afghanistan : l'héritage du Commandant Massoud
Franceinfo
Article rédigé par
S. Soubane, A. Derhille - franceinfo
France Télévisions

Le commandant Massoud et ses partisans avaient tenu tête aux talibans il y a plus de 20 ans, après avoir résisté aux forces soviétiques. Aujourd'hui, c'est une nouvelle génération qui se lève pour lui succéder.

Ahmad Massoud, 32 ans, est le visage de la résistance afghane, après avoir pris la relève de son père, le commandant Massoud, mort le 9 septembre 2001. À Paris, en mars 2021, Ahmad Massoud appelait déjà à une refonte du système politique afghan : "Ce qui est important pour le peuple afghan, c'est le futur système politique. Les problèmes sous-jacents de ce pays doivent être abordés lors de négociations futures."

Comme son père, Ahmad Massoud organise la résistance

Entré en résistance contre les Soviétiques en 1979, puis contre les talibans en 1996, le commandant Massoud a gagné son surnom de "Lion du Panshir", après avoir été le seul à leur résister. Ahmed Chah Massoud est devenu une figure internationale et a même été reçu au Parlement européen, où il a accordé des interviews pour prévenir du danger que représentent les talibans. Deux jours avant les attentats du 11 septembre 2001, le Commandant Massoud est tué lors d'une interview par deux terroristes kamikazes d'Al-Qaïda qui s’étaient fait passer pour des journalistes. Vingt ans après sa disparition, les talibans sont de nouveau au pouvoir, et c'est dans la vallée du Panshir, comme son père, qu'Ahmad Massoud organise la résistance.

"Ils sont déterminés parce que le Panshir est très connu. C'est un symbole de la résistance depuis plus de 40 ans. Bien sûr, ils peuvent tenir, parce que le réseau de la résistance s'est étendu. On voit que les femmes en font partie, parce que leurs croyances sont très différentes de celles des talibans. La géographie de la résistance a beaucoup changé et s'est élargie", explique Ahmad Wali Massoud, frère du commandant Massoud et président de la fondation Massoud, sur le plateau du journal de 23h.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.