Syrie : les Emirats arabes unis rouvrent leur ambassade à Damas, fermée depuis sept ans

C'est une victoire diplomatique pour le président syrien Bachar al-Assad, mis au ban par les pays arabes depuis le début du conflit.

Vue du quartier d\'Abou Roumaneh, à Damas (Syrie), en 2015, où l\'ambassade des Emirats arabes unis doit rouvrir, le 27 décembre 2018.
Vue du quartier d'Abou Roumaneh, à Damas (Syrie), en 2015, où l'ambassade des Emirats arabes unis doit rouvrir, le 27 décembre 2018. (LOUAI BESHARA / AFP)

Elle était fermée depuis sept ans. Les Emirats arabes unis ont rouvert, jeudi 27 décembre, leur ambassade à Damas, annonce un responsable gouvernemental syrien. Les Emirats avaient rompu leurs relations diplomatiques avec la Syrie pour protester contre la répression de manifestations par le pouvoir syrien, à l'origine du conflit meurtrier. La réouverture de l'ambassade par un Etat arabe ayant soutenu les opposants à Bachar al-Assad constitue donc une victoire diplomatique pour le président syrien.

"A la demande du ministère des Affaires étrangères (...), le ministère de l'Information syrien a invité les journalistes à couvrir la réouverture de l'ambassade émiratie à Damas aujourd'hui", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de l'Information syrien, sous le couvert d'anonymat.

Après des années de mise au ban diplomatique, cette dernière initiative semble être un pas de plus en direction d'une normalisation des relations entre la Syrie, ravagée depuis 2011 par un conflit meurtrier, et les pays arabes. Le 16 décembre, le président soudanais Omar el-Béchir avait effectué une visite à Damas pour rencontrer Bachar al-Assad. Il s'agissait de la première visite d'un chef d'Etat arabe dans la capitale syrienne depuis 2011.