VIDEO. Offensive turque en Syrie : une sanction européenne est "évidemment sur la table", affirme Amélie de Montchalin

"Vous pensez bien qu'on ne va pas rester impuissants", a déclaré la secrétaire d'État aux Affaires européennes sur France Inter.

FRANCE INTER

Une sanction de l'Union européenne contre la Turquie est "évidemment sur la table" du Conseil européen la semaine prochaine, a déclaré Amélie de Montchalin, secrétaire d'État aux Affaires européennes, vendredi 11 octobre sur France Inter. La Turquie a lancé mercredi l'opération Source de paix, dont l'objectif affiché est d'éloigner de sa frontière la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG).

>> Offensive en Syrie : suivez notre direct

Les frappes aériennes et les tirs d'artillerie ont visé plusieurs secteurs frontaliers dans le nord syrien. Un bilan d'Ankara fait état d'un premier soldat été tué, au moins 39 personnes sont mortes coté kurdes.

La condamnation est ferme mais elle n’est pas juste ferme dans les mots. On va agir. Vous imaginez que l’on ne va pas rester là autour de la table en disant 'voilà on constate que c’est compliqué'.

Amélie de Montchalin

à France Inter

"Vous pensez bien qu'on ne va pas rester impuissants face à une situation qui est choquante pour les civils qui sont soumis à ça, pour les forces syriennes [libres] qui ont depuis cinq ans accompagné les travaux de la coalition et pour la stabilité de la région", a ajouté la secrétaire d'État, Amélie de Montchalin.

Amélie de Montchalin, le 11 octobre 2019.
Amélie de Montchalin, le 11 octobre 2019. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)