Syrie : la Turquie entame son opération terrestre contre les Kurdes

Depuis mercredi 9 octobre, la Turquie a lancé son offensive contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie. Après les premiers bombardements, les opérations terrestres viennent de commencer.

FRANCE 2

Des bombardements incessants. Mercredi 9 octobre, la Turquie et l'armée syrienne ont débuté la phase terrestre de leur offensive contre les Kurdes dans le nord-est de la Syrie. Des centaines de chars et de véhicules blindés ont déferlé sur plusieurs villes frontalières. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, cette attaque aurait déjà coûté la vie à 19 combattants kurdes et 8 civils. L'exode de la population a commencé.

Une prison de jihadistes touchée ?

Jeudi 10 octobre, les Kurdes affirment qu'une prison où seraient détenus des jihadistes aurait été touchée par l'aviation turque. Une information très inquiétante, mais pas confirmée. "Ils vont s'échapper vers l'Europe, c'est là qu'ils veulent aller, ils veulent rentrer chez eux", a déclaré Donald Trump à propos des soldats de l'État islamique. Face aux critiques de la communauté internationale, Recep Tayyip Erdogan menace d'ouvrir ses frontières et de laisser les réfugiés présents sur son territoire partir vers l'Europe.

Des membres de l\'Armée nationale syrienne, alliée de la Turquie, entrent sur le territoire syrien dans le cadre de l\'offensive turque contre les Kurdes en Syrie, le 10 octobre 2019.  
Des membres de l'Armée nationale syrienne, alliée de la Turquie, entrent sur le territoire syrien dans le cadre de l'offensive turque contre les Kurdes en Syrie, le 10 octobre 2019.   (HISAM EL HOMSI / ANADOLU AGENCY / AFP)