Syrie : face à la menace turque, les Kurdes s'allient à Bachar al-Assad

En Syrie, les Kurdes ont annoncé un accord avec Bachar al-Assad. Pourquoi cette alliance ? Que faut-il en conclure ? France 2 fait le point.

FRANCE 2

En Syrie, la situation est toujours très tendue depuis le début de l'offensive turque. À Tal Abyad (Syrie), des hommes armés circulent dans les rues. Ce ne sont pas des Turcs, mais ce sont leurs alliés. Des supplétifs qui ont pris le contrôle de la ville. Elle est quasiment déserte. Les Kurdes ont fui la zone. Ces Arabes tiennent leur revanche, ils avaient dû quitter cette région quand les Kurdes l'avaient prise. "Je suis d'ici, on nous a chassés il y a cinq ans à cause de Daech et des Kurdes", explique un homme.

Les Kurdes en position de faiblesse

De l'autre côté de la frontière, en Turquie, on assiste à une liesse populaire. Les forces du président Erdogan ont repris une route stratégique. Le territoire des Kurdes est désormais scindé en deux, leur ligne d'approvisionnement est coupée. Pendant ce temps, les forces américaines quittent la région. Donald Trump a décidé dimanche 13 octobre de retirer les 1 000 hommes stationnés dans le nord-est syrien. Les Kurdes, en position de faiblesse, n'ont donc eu d'autre choix que de se tourner vers le régime de Bachar al-Assad.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue sur une ville syrienne depuis la frontière turque, le 13 octobre. 
Vue sur une ville syrienne depuis la frontière turque, le 13 octobre.  (OZAN KOSE / AFP)