Cet article date de plus de neuf ans.

Syrie : un quartier de Homs assiégé par l'armée

A Homs, haut-lieu de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad, des milliers de soldats ont pris position autour d'un quartier insurgé. Le Conseil National Syrien demande aux observateurs de la Ligue arabe d'intervenir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

"Depuis tôt ce matin, le quartier de Baba Amro à Homs
est assiégé et sous la menace d’une invasion militaire de la part d’une force
estimée à 4000 soldats"
, indique le Conseil National Syrien (CNS). 

Homs est la cible d’un bombardement continu depuis plusieurs
jours. Samedi quatre civils sont morts, ils portaient des traces de torture
selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme. D’importantes manifestations
s’y sont déroulées contre les autorités ainsi que des affrontements meurtriers entre
l’armée et les déserteurs.

Le CNS exhorte les observateurs de la Ligue arabe à aller "immédiatement
à Homs, notamment dans les quartiers assiégés, pour remplir leur mission"
.

Quelque 150 observateurs de la Ligue arabe sont à Damas
depuis jeudi  pour vérifier l'application
par Damas d'un plan de sortie de crise et observer la situation sur le terrain.

"Nous tenons pour responsables la Ligue arabe et la
communauté internationale pour les massacres et le sang versé commis par le
régime"
ajoute le CNS.

Plus de 5000 personnes ont été tuées dans la répression de
la révolte contre le régime, selon une estimation de l’ONU.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.