Cet article date de plus de dix ans.

Spectaculaire coup de filet à Rio dans la plus grande favela du Brésil

L'opération "Choc de paix", menée par les forces spéciales de la police et de l'armée brésiliennes, dans le bidonville de la Rocinha, à Rio, gangrenée par le trafic de drogue depuis trente ans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Antonio Scorza AFP)

C'est à 4h du matin (7h heure française) que les blindés de la Marine, les hélicoptères et les forces d'élite de la police de Rio sont entrés dans cette favela de 120.000 habitants, nichée au coeur des quartiers riches de la ville. Le bidonville avait été préventivement bouclé. Et l'espace aérien fermé jusqu'à demain. Une opération coup de poing, dans le cadre de la campagne de pacification lancée en 2008 dans toutes les favelas du Brésil en vue du Mondial de Football de 2014 et des JO de 2016.

La favela de Rocinha est la 19e que les autorités tentent de reprendre aux narcotrafiquants qui y font la loi depuis trente ans. D'ailleurs, cette opération menée comme un scénario de film intervient après l'arrestation mercredi du trafiquant le plus recherché de Rio, surnommé "Nem", déniché dans le coffre d'une voiture. La police estime que 200 autres trafiquants se cachent à Rocinha.

A cette heure, les autorités affirment avoir pris le contrôle du bidonville, sans échange de coups de feu, ni affrontement.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.