Sommet du G7 : les commerçants de Biarritz font les comptes

Les commerçants de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) semblent avoir souffert du sommet du G7, qui se termine lundi 26 août.

France 3

Après avoir vécu sous un verrouillage policier pendant le sommet du G7, la ville de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) va retrouver une vie normale, lundi 26 août en soirée. "La ville va retrouver son rythme habituel à 20 heures très exactement", explique Hugo Puffeney depuis Biarritz. Les barrages policiers seront alors levés et il n'y aura plus de fouilles. "Le G7 se termine dans le calme, sans manifestations violentes", assure le journaliste de France 3.

80% de pertes

Les habitants vont maintenant faire le bilan économique du sommet des puissants dirigeants du monde. Et il y aura des gagnants, mais aussi des perdants. Car le bouclage policier a fortement fait baisser l'activité des commerçants. "On a envie de retrouver le Biarritz qu'on connaît avec le monde de passage", s'impatiente une restauratrice. Certains annoncent des pertes de 80% d'un gros chiffre d'affaires habituel en ce mois d'août. Néanmoins, l'hôtellerie semble sortir vainqueure du G7.

Le JT
Les autres sujets du JT
(IROZ GAIZKA / AFP)