G7 : le Pays basque se prépare

À quelques jours de l'ouverture du G7 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), les autorités craignent des manifestations violentes. Des quartiers sont déjà bouclés.

FRANCE 3

Des camions de CRS, des patrouilles de surveillance et même des rondes à cheval... Les forces de l'ordre sont déjà mobilisées dans les rues de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). À cinq jours du G7, la sécurité est la première des préoccupations. De quoi rassurer les habitants. "Cela me surprend dans le sens où Biarritz est une ville calme habituellement, mais le dispositif est justifié par l'arrivée de personnalités du monde entier", explique un habitant.

12 000 manifestants anti G7 sont réunis à Hendaye

Un dispositif important pour éviter tout débordement. À une vingtaine de kilomètres de Biarritz, des militants anti G7 ont commencé à se rassembler à Hendaye et Irùn en Espagne. Au total, 12 000 opposants sont attendus. À Hendaye, les commerçants s'estiment lésés par la présence du G7. "Pour nous, cela va être une grosse perte. Il y aura beaucoup moins de touristes", déplore un boucher. Les opposants resteront sur place jusqu'à la fin du sommet lundi 26 août prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'approche du sommet du G7, les forces de l\'ordre patrouillent déjà le long de la grande plage, près du centre de congrès de Bellevue, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 18 août 2019. 
A l'approche du sommet du G7, les forces de l'ordre patrouillent déjà le long de la grande plage, près du centre de congrès de Bellevue, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 18 août 2019.  (LAURENT FERRIERE / HANS LUCAS / AFP)