Cet article date de plus de huit ans.

Somalie : une attaque contre un bâtiment de l'ONU tue huit personnes

Au moins huit personnes, dont cinq employés de l'ONU, ont été tuées ce mercredi à Mogadiscio, en Somalie. Une attaque menée par les insurgés islamistes Shebab.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Feisal Omar Reuters)

Vers 11h40 ce mercredi, un
groupe d'insurgés islamistes Shebab a attaqué un bâtiment des Nations Unies à
Mogadiscio en Somalie. Au moins huit personnes ont été tuées, dont cinq
employés de l'ONU. Il s'agit de trois étrangers, dont on ne connaît pas encore
la nationalité, et deux gardes somaliens. Au moins trois civils somaliens ont
également été tués dans les rues alentour.

L'attaque, assez spectaculaire, a combiné fantassins,
kamikazes et véhicules piégés. "Vers 11h40, une voiture piégée a explosé
devant la porte d'entrée
" du complexe, puis un kamikaze a déclenché sa
ceinture d'explosif, a raconté une source onusienne. Les explosions ont
immédiatement été suivies par des tirs. Les
combats ont duré une heure et demie. "Nos commandos ont attaqué le complexe de
l'ONU (...) nous avons déclenché une explosion et sommes entrés dans le
complexe
", a déclaré un responsable Shebab.

La rue est désormais "sous contrôle " selon
le ministre somalien de l'Intérieur. "La situation est désormais sous contrôle
et les forces de sécurité somaliennes, épaulées par les troupes de l'Amisom (mission africaine pour la Somalie) ont
pris possession des bâtiments (onusiens) et éliminé les assaillants
", a
déclaré le ministre Abdikarin Hussein Guled.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.