VIDÉO. Nathalie Loiseau favorable à l'accueil du lanceur d'alerte américain Edward Snowden en France

L'eurodéputée LREM Nathalie Loiseau s'est dite sur France Inter lundi favorable à l'accueil en France du lanceur d'alerte américain Edward Snowden, qui "a rendu service à l'humanité" et a demandé à Emmanuel Macron de lui accorder l'asile.

FRANCE INFO / RADIOFRANCE

L'eurodéputée LREM Nathalie Loiseau s'est dite favorable à l'accueil en France de l'ancien analyste de la NSA Edward Snowden lundi 16 septembre sur France Inter. Depuis Moscou où il vit depuis qu'il a dénoncé en 2013 la surveillance de masse pratiquée aux États-Unis, le lanceur d'alerte américain a émis le souhait sur les ondes de France Inter qu'Emmanuel Macron lui accorde son droit d'asile. Faudrait-il l'accueillir en France ? "Absolument", a répondu Nathalie Loiseau.

"Merci Edward Snowden !"

"Edward Snowden, c'est quelqu'un qui a rendu service à l'humanité, explique Nathalie Loiseau. C'est quelqu'un qui a montré, preuves à l'appui, qu'il y avait un système de surveillance extraordinairement vaste, travaillant avec des entreprises qui acceptaient de donner leurs données dans le dos des utilisateurs. Merci Edward Snowden", a salué Nathalie Loiseau. Avant d'apporter quelques nuances : "On a beau être dans une monarchie républicaine, comme on le dit en permanence, ce n'est pas le président de la République qui donne l'asile en France."

>> Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Edward Snowden

"C'est, indique Nathalie Loiseau, et c'est heureux, l'OFPRA [Office de protection des réfugiés] et ensuite une Cour. C'est-à-dire qu'il y a une agence totalement indépendante, qui fait totalement ce qu'elle veut et qui décide ou pas qui a le droit à l'asile.

C'est à l'OFPRA de prendre la nouvelle demande d'asile d'Edward Snowden, puisque je comprends qu'il y en a une.

Nathalie Loiseau

à franceinfo

L'ancienne tête de liste de la majorité présidentielle aux élections européennes a pointé la présence d'Edward Snowden en Russie, "un des pays les plus habitués à la surveillance de masse et à la manipulation". "Je serais plus heureuse qu'il soit en Europe". "Aucun pays européen n'a donné l'asile à Snowden. Je pense qu'on est en décalage complet par rapport aux valeurs qu'on porte", déplore-telle.

Nathalie Loiseau, sur France Inter, le 16 septembre 2019.
Nathalie Loiseau, sur France Inter, le 16 septembre 2019. (FRANCE INTER / RADIOFRANCE)