Cet article date de plus d'un an.

En images Bâtiments effondrés, incendies, opérations de secours difficiles... Les ravages du séisme en Turquie et en Syrie

Le bilan n'a cessé grimper à la suite des puissantes secousses qui ont ébranlé les deux pays, lundi. Des milliers de bâtiments se sont effondrés. La pluie et la neige compliquent la tâche des secours.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min
Une vue aérienne de bâtiments à Kahramanmaras (Turquie), le 7 février 2023, après un séisme dévastateur la veille. (EVRIM AYDIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les photos et les vidéos montrent l'ampleur de la catastrophe. Après le violent séisme qui a secoué le sud-est de la Turquie et le nord de la Syrie, lundi, la course contre le temps des secouristes se poursuit, mardi 7 février, pour extraire les survivants des décombres. Le bilan du tremblement de terre et de ses puissantes répliques n'a cessé de grimper. Il atteignait les 5 000 morts mardi, à la mi-journée. 

>> Suivez en direct les dernières informations sur le séisme en Turquie et en Syrie

L'aide internationale doit arriver dans la journée en Turquie et Syrie dans les régions touchées par les secousses. La première a atteint une magnitude de 7,8 et a été ressentie jusqu'au Liban, à Chypre et dans le nord de l'Irak. Franceinfo revient en images sur le désastre.

Des immeubles entiers se sont effondrés

De nombreux bâtiments se sont écroulés à cause des secousses, en Turquie comme en Syrie. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont partagé des vidéos impressionnantes de l'effondrement d'immeubles, comme celles partagées par le journaliste Barzan Sadiq sur Twitter, ou par Reuters. En Turquie, les autorités ont dénombré près de 5 000 immeubles détruits, a rapporté l'AFP.

Une vue aérienne d'un immeuble qui s'est effondré à Adana (Turquie) après un séisme, le 6 février 2023. (GENERAL DIRECTORATE OF STATE HYD / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une vue aérienne d'un bâtiment qui s'est écroulé à Kahramanmaras (Turquie) le 7 février 2023, après un séisme la veille. (EVRIM AYDIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Des bâtiments détruits à Hatay (Turquie), le 7 février 2023, un jour après qu'un séisme majeur a frappé la ville. (ERCIN ERTURK / ANADOLU AGENCY / AFP)

En Syrie, comme ici à Idlib, de nombreux bâtiments se sont effondrés le 6 février 2023, après un séisme d'une magnitude de 7,4. (MUHAMMED SAID / ANADOLU AGENCY / AFP)

Des opérations de secours de grande ampleur

Les secouristes travaillent dans le froid, sous la pluie battante ou la neige, parfois à mains nues, pour sauver d'éventuels survivants. En Turquie, le mauvais temps rend le sort des rescapés plus pénible encore. Ils grelottent sous des tentes ou autour de braseros improvisés.

Des volontaires cherchent des survivants dans les décombres d'un bâtiment à Adana (Turquie), le 7 février 2023. (HUSSEIN MALLA / AP)

Une vue aérienne d'une opération menée par des services de secours parmi les restes d'un bâtiment qui s'est effondré, à Malatya (Turquie), le 7 février 2023. (HAKAN BURAK ALTUNOZ / ANADOLU AGENCY / AFP)

Des résidents et des employés de la Défense civile cherchent des survivants après l'effondrement d'un bâtiment dans la ville de Harem (Syrie), le 6 février 2023. (GHAITH ALSAYED / AP)

Un soldat marche dans les décombres d'un bâtiment, le 7 février 2023, à Adana (Turquie), 24 heures après un tremblement de terre. (HUSSEIN MALLA / AP)

Des infrastructures détruites

De nombreuses infrastructures importantes, comme l'aéroport d'Hatay, ont été endommagées par les secousses, voire détruites. Le séisme a également provoqué des incendies, notamment dans le port turc d'Iskenderun.

Plusieurs sites archéologiques ont également été touchés en Turquie et en Syrie, notamment la citadelle d'Alep, joyau architectural de l'époque médiévale et sa vieille ville, classée en 2018 au patrimoine mondial en péril de l'Unesco, après des années de guerre civile.

Un incendie dans le port d'Iskenderun (Turquie), après que les conteneurs se sont renversés, le 7 février 2023. Le port a été contraint de fermer. (SERDAR OZSOY / DEPO PHOTOS / AP)

L'ancienne citadelle d'Alep (Syrie) a été endommagée à la suite du séisme qui a ravagé le nord de la Syrie, le 6 février 2023. (AFP)

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.