Russie : un opposant de Poutine a-t-il été empoisonné ?

Les proches d'Alexeï Navalny affirment que l'opposant de Vladimir Poutine pourrait avoir été empoisonné durant son séjour en prison.

FRANCE 3

Sur des images tournées par un vidéaste amateur, Alexeï Navalny semble aller mieux et s'apprête à quitter l'hôpital lundi 29 juillet. Pour les autorités russes, il n'a été victime que d'une simple allergie, une version contestée par son avocate qui estime qu'il a été empoisonné. Alexeï Navalny, 43 ans, est l'opposant numéro un au président Vladimir Poutine. Depuis plusieurs semaines, il appelle à manifester pour des élections libres en Russie, comme samedi à Moscou (Russie) où plus de 1 300 personnes ont été arrêtées. 

Désormais hors de danger

Alexeï Navalny, lui, avait été interpellé dès mercredi, puis condamné à 30 jours de prison pour infraction aux règles de manifestation. C'est pendant cette incarcération que ses paupières auraient gonflé et qu'il aurait souffert de plusieurs abcès. Après ce court séjour à l'hôpital, Alexeï Navalny retourne donc en prison. Le Kremlin n'a toujours pas réagi à ces accusations. Pour l'hôpital qui l'a examiné, Alexeï Navalny est désormais hors de danger.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'opposant russe Alexeï Navalny, le 20 juillet 2019 à Moscou (Russie). 
L'opposant russe Alexeï Navalny, le 20 juillet 2019 à Moscou (Russie).  (SEFA KARACAN / ANADOLU AGENCY / AFP)