Russie : Poutine a proposé son aide à Navalny, son principal opposant

Le principal opposant au président russe Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, est jeudi 20 août hospitalisé en Russie dans un état grave. Il aurait été empoisonné. Le Kremlin a évoqué son cas, ce qui n’est pas son habitude.

FRANCEINFO

Du côté du Kremlin, le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, s'est exprimé jeudi 20 août pour souhaiter un prompt rétablissement à Alexeï Navalny, indique jeudi soir le correspondant de France Télévisions à Moscou (Russie), Paul Gogo. Il lui a même proposé de faciliter son départ vers l'étranger s'il souhaitait aller s'y soigner. C'est quelque chose d'assez étrange quand on couvre l'actualité depuis Moscou, parce qu'au Kremlin, on ne prononce jamais le nom de Navalny, pas plus que dans les médias russes, qui jeudi soir, se font tous l'écho de cette nouvelle.

Nombreux ennemis 

Cela n'empêche pas l'opposition russe de regretter ce soir ce qui est arrivé, et surtout d'accuser le Kremlin d'avoir tenté d'assassiner leur opposant. Paul Gogo souligne qu’Alexeï Navalny a sans doute des ennemis partout dans le pays. Il publie de très nombreuses vidéos dans lesquelles il accuse des dirigeants régionaux, des hommes d'affaires de corruption. Il les épingle un à un, et ça a pu déranger de nombreuses personnes en Russie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine (à droite), accompagné du porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, le 14 mai 2013 à Sotchi (Russie).
Vladimir Poutine (à droite), accompagné du porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, le 14 mai 2013 à Sotchi (Russie). (MAXIM SHIPENKOV / AFP)