Russie : démission surprise du Premier ministre Dmitri Medvedev

En Russie, la volonté de Vladimir Poutine de réformer la Constitution a provoqué mercredi 15 janvier la démission du Premier ministre Dmitri Medvedev et de son gouvernement. Le patron du fisc russe lui succède.

franceinfo

Après un long entretien avec Vladimir Poutine mercredi 15 janvier à Moscou, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a annoncé sa démission, ainsi que celle de son gouvernement. Une décision inattendue qui intervient après l'annonce du président de réformer la Constitution de la Russie. Depuis huit ans, Dmitri Medvedev était dans l'ombre de Vladimir Poutine. Marginalisé et impopulaire pour beaucoup de Russes, sa démission est plutôt bien accueillie. Son successeur a déjà été nommé. Il s'agit de Mikhaïl Michoustine, le patron du fisc russe, un inconnu du grand public.

Vers l'élection du Premier ministre

Lors de son allocution annuelle devant les membres du Parlement et les élites politiques, Vladimir Poutine a proposé d'organiser un référendum sur des réformes de la Constitution. La principale mesure vise à permettre au Parlement d'élire le Premier ministre, que le président sera alors "obligé de nommer". Actuellement, c'est la Douma (chambre basse du Parlement) qui confirme le choix du chef de l'État. Les deux chambres du Parlement sont aujourd'hui dominées par des forces favorables à Poutine, et ne s'opposent jamais aux volontés du Kremlin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe Dmitri Medvedev lors d\'un discours à la résidence de Gorki (Russie), le 2 décembre 2011.
Le président russe Dmitri Medvedev lors d'un discours à la résidence de Gorki (Russie), le 2 décembre 2011. (RIA NOVOSTI / AFP)