Présidentielle russe : la participation, unique enjeu

Pas de suspense sur l'issue du vote de ce dimanche 18 mars. En revanche, quel est l'enjeu pour Vladimir Poutine ? En direct de Moscou (Russie), Dominique Derda fait le point. 

FRANCE 2

"L'enjeu pour Vladimir Poutine, c'est que le taux de participation soit le plus élevé possible, parce que sa victoire, elle, ne fait pas de doute", avance Dominique Derda en direct de Moscou. L'idéal pour le Kremlin était de 70% des voix pour Vladimir Poutine et 70% de taux de participation. 

Un taux de participation plus élevé qu'il y a six ans ?

"On en est encore loin, mais les premiers chiffres devraient avoir de quoi rassurer le président sortant, parce qu'il y a tout juste une heure, selon la commission électorale, la participation était d'un peu plus de 34% à travers tout le pays", poursuit le journaliste. "C'est beaucoup plus qu'il y a six ans, lors de la dernière élection présidentielle, et si la tendance se confirme dans la journée, ce sera un désaveu pour Alexeï Navalny, l'opposant auquel la justice russe a interdit de se présenter à l'élection présidentielle, et qui depuis des semaines et des mois déjà, appelle à un boycott de ce scrutin." 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme sort d\'un isoloir, le 18 mars 2018, à Borok (Russie).
Une femme sort d'un isoloir, le 18 mars 2018, à Borok (Russie). (SERGEI GAPON / AFP)