Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : les premières voies de contestations commencent à s'élever en Russie

Publié
Guerre en Ukraine : les premières voies de contestations commencent à s'élever en Russie
Guerre en Ukraine : les premières voies de contestations commencent à s'élever en Russie Guerre en Ukraine : les premières voies de contestations commencent à s'élever en Russie
Article rédigé par France 3 - L. Feuerstein
France Télévisions
France 3

Tandis que l'armée du Kremlin continue de bombarder l'Ukraine, le peuple russe s'élève doucement contre son président. Manifestants, célébrités et même oligarques, tous ont fait entendre leur mécontentement. Le journaliste Lionel Feuerstein, envoyé spécial à Moscou (Russie), fait le point sur la situation.

Plusieurs jours après le début de l’invasion de l’Ukraine, certains russes osent aujourd’hui critiquer les choix de Vladimir Poutine. Mais comment s’exprime cette opposition ? "Il y a d’abord eu ces manifestations qui se sont déroulées un peu partout dans le pays et qui ont réunis des milliers de personnes à Saint-Pétersbourg ou à Moscou. Elles ont été interdites et réprimées", explique Lionel Feuerstein, envoyé spécial à Moscou. "Mais c’est surtout sur les réseaux sociaux que se sont exprimées publiquement plusieurs personnalités. Des stars, des acteurs, des chanteurs, qui affichent une banderole noire sur leurs comptes pour dire ‘non’ à la guerre", poursuit-il.

Les oligarques commencent à protester

Dans les hautes sphères de la société russe, une voix de mécontentement commence également à se faire entendre. "C’est plus surprenant, mais il y a aussi ces oligarques milliardaires qui, peut-être pour la première fois, disent ‘non’ à Vladimir Poutine, en se disant solidaires des victimes innocentes de la guerre. Il y a donc une certaine tension qui monte dans le pays, même si l’on est encore très loin d’une contestation massive", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.