Gaz russe : l'Union européenne s'accorde une réduction de sa consommation

Publié
Gaz russe : l'Union européenne s'accorde une réduction de sa consommation
franceinfo
Article rédigé par
L. Adjaoud - franceinfo
France Télévisions

Les Européens se sont accordés pour réduire de 15% leur consommation de gaz cet hiver, à l'exception de la Hongrie. Gazprom a pour sa part annoncé de nouvelles coupes drastiques.

La guerre du gaz monte encore d'un cran. Les 27 États membres de l'Union européenne se sont mis d'accord sur une réduction de 15% de leur consommation de gaz entre août 2022 et mars 2023. Cet accord vise avant tout à aider l'Allemagne, très dépendante du gaz russe, qui pourrait faire les frais d'un arrêt des livraisons. "Aujourd'hui, nous passons un cap supplémentaire, avec un texte qui va nous permettre de créer cette solidarité européenne qui est absolument essentielle", a assuré Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition Énergétique.

Bras de fer avec Gazprom

Cette réunion fait suite à l'annonce du géant gazier russe Gazprom, qui va diviser par deux ses livraisons vers l'Europe. Le groupe invoque une raison technique, mais les Européens ne croient pas à cette explication et dénoncent un motif politique. "Nous envoyons un message fort à Vladimir Poutine qui, une fois de plus, n'a pas réussi à diviser l'Union européenne", s'est félicité le ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Jozef Sikela.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.