Cet article date de plus de trois ans.

Espion empoisonné : la Russie prépare sa riposte

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Espion empoisonné : la Russie prépare sa riposte
Article rédigé par
France Télévisions

En duplex depuis Moscou, en Russie, le journaliste Dominque Derda fait le point sur la situation, alors que Theresa May a décidé d'exclure 23 diplomates russes et de geler ses contacts avec Moscou.

Le Kremlin promet de réagir aux accusations de Theresa May, qui pointe du doigt la Russie dans l'assassinat de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille sur le sol anglais. "On a attendu tout l'après-midi une réaction de Vladimir Poutine. Il était en campagne électorale à Sébastopol, en Crimée, mais il n'a pas dit un seul mot au sujet de cette grave crise diplomatique", indique le journaliste Dominique Derda, en duplex depuis Moscou, en Russie. "C'est son ministre des Affaires étrangères qui pourrait réagir dans la soirée", ajoute-t-il.

Des accusations qui renforcent la popularité de Vladimir Poutine

"Une réaction dont on nous dit qu'elle sera proportionnelle aux sanctions annoncées par Theresa May, ce qui signifie que la Russie devrait sans doute et sans tarder expulser un nombre équivalent de diplomates. À quatre jours d'une élection présidentielle jouée d'avance, le pouvoir, ici, veut donner l'image d'une Russie accusée à tort, comme dans les récentes affaires de dopage. C'est toujours la même ligne de défense, et ça contribue ici à la popularité de Vladimir Poutine, l'homme qui ose tenir tête à l'Occident", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vladimir Poutine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.