Cet article date de plus de deux ans.

Allocution d'Emmanuel Macron : "Certaines réflexions relevaient plus de celles d'un candidat à la présidentielle", selon Florence Portelli

La porte-parole de Valérie Pécresse, Florence Portelli, affirme qu'il y a "une solidarité à avoir avant tout avec les Ukrainiens, cela invite à un comportement exemplaire, notamment vis-à-vis de celles et ceux qui souhaitent l'alternance en France".

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les images des moniteurs télés lors de l'allocution du président Emmanuel Macron, le 2 mars 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Je trouve qu'il y avait certaines réflexions qui relevaient plus de celles d'un candidat à la présidentielle. Et là, c'est toujours le problème du mélange des genres", réagit Florence Portelli, porte-parole la candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse, suite à l'allocution d'Emmanuel Macron mercredi 2 mars dans la soirée.

>>>Conflit Russie-Ukraine : suivez le direct

"Quand on voit ce qui s'est passé en Géorgie ou en Crimée, Emmanuel Macron découvre l'eau chaude, ce n'est pas nouveau. Quand il dit aussi que depuis 2017 il fait ce qu'il faut avec Vladimir Poutine, je vous rappelle qu'on s'est fait virer manu militari du Sahel en partie parce qu'on a laissé les mercenaires Wagner proches du pouvoir russe faire de la propagande anti-française", assure-t-elle.

"Quand il parle de l'indépendance énergétique, ce sont des sujets que nous avons abordés depuis un certain temps, et sur lequel nous lui demandons de rendre des comptes", ajoute Florence Portelli.

"Il y a une solidarité à avoir avant tout avec les Ukrainiens, cela invite à un comportement exemplaire, notamment vis-à-vis de celles et ceux qui souhaitent l'alternance en France", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.