Vladimir Poutine gèle les prix de la vodka en Russie

L'explosion des prix de la vodka conduirait à la consommation d'alcool de contrebande, selon le président russe.

Vladimir Poutine participe à un sommet de l\'Organisation du traité de sécurité collective à Moscou (Russie), le 23 décembre 2014.
Vladimir Poutine participe à un sommet de l'Organisation du traité de sécurité collective à Moscou (Russie), le 23 décembre 2014. (ALEXEY DRUZHININ / RIA NOVOSTI / AFP)

 

C'est l'un des effet de la grave crise économie en Russie : le prix de la vodka ne cesse de grimper. Une situation problématique, selon Vladimir Poutine. Le président russe a ordonné au gouvernement d'imposer un gel des prix de l'alcool de patate, lors d'une réunion avec l'éxécutif, mercredi 24 décembre.

30% d'augmentation en un an

"L'explosion des prix de la vodka conduit seulement à accroître la consommation d'alcool de contrebande, a déclaré Vladimir Poutine. Je pense que les instances concernées doivent y songer." L'alcool de contrebande serait plus dangereux pour la santé que l'alcool distillé légalement, selon le chef d'Etat russe.

Le demi-litre de vodka a augmenté d'envion 30% depuis 2013, pour atteindre 220 roubles (3,30 euros), alors que l'inflation devrait dépasser 10% cette année. L'économie russe devrait entrer en récession en 2015 sous l'effet conjugué de la chute des prix du pétrole et des sanctions occidentales pour l'implication de Moscou dans la guerre dans l'est de l'Ukraine.