VIDEO. "On s'ennuierait s'il n'y avait pas de rumeurs", estime Poutine

Le président russe n'a donné aucune explication après son absence inhabituelle de plusieurs jours. 

Voir la vidéo
REUTERS et APTN

Certaines l'ont déclaré mort, d'autres malade, d'autres encore victime d'un coup d'Etat ou père pour la troisième fois. Vladimir Poutine a ironisé sur les rumeurs, qu'il a qualifiées de "ragots", qui ont circulé durant son absence de dix jours.

Poutine à côté de son homologue kirghiz 

L'homme fort de Russie, 62 ans, est apparu à côté de son homologue kirghiz, Almazbek Atambaïev, lors d'une rencontre au palais Constantin, près de Saint-Pétersbourg. Vladimir Poutine est entré dans la grande salle face aux journalistes, en apparente bonne santé, serrant la main du président kirghiz. C'est l'hôte du président russe qui s'est lancé dans un commentaire, expliquant qu'il fallait faire taire les rumeurs et que le président russe avait non seulement marché à ses côtés, mais qu'il l'avait conduit en voiture.

Vladimir Poutine s'est contenté d'ironiser. "On s'ennuierait s'il n'y avait pas de rumeurs." Mais il n'a donné aucune explication sur les raisons de son absence inhabituelle.

Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg (Russie) avec le président kirghiz, Almazbek Atambaïev, le 16 mars 2015.
Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg (Russie) avec le président kirghiz, Almazbek Atambaïev, le 16 mars 2015. (ANATOLY MALTSEV / AFP)