Trois femmes tchétchènes arnaquent Daech en beauté

Trois femmes tchétchènes ont été arrêtées à Grozny après une arnaque. Elles ont réussi à extorquer plus de 3000 dollars à l'organisation Etat islamique. Explications.

Ramdam Kadyrov, président tchétchène, à Grozny
Ramdam Kadyrov, président tchétchène, à Grozny (STRINGER RUSSIA / REUTERS)

En Tchétchénie, on ne craint pas le groupe Etat islamique. En surveillant les potentielles recrues de l'organisation islamiste en Tchétchénie, les autorités sont tombées sur un cas assez cocasse. Trois jeunes femmes ont bluffé Daech en leur envoyant de fausses photos d'elles afin de gagner leur confiance, pour ensuite réclamer de l'argent.

«Postulant» pour devenir épouses de djihadistes, elles ont prétexté ne pas avoir assez de fonds pour venir les rejoindre en Syrie. Quelques jours plus tard, elles recevaient 3.100 dollars sur un porte-monnaie électronique. Aussitôt, le compte créditeur était fermé.

Les trois jeunes femmes sont aujourd'hui sous le coup d'une enquête, accusées de fraude. Elles risquent une lourde amende ou jusqu'à six ans de prison en cas de condamnation.

Cette affaire intervient deux mois après le scandale autour du mariage polygame d'un proche du président avec une jeune fille de 17 ans. Cela avait indigné sur les réseaux sociaux et provoqué un débat sur la polygamie et les différences d'âge dans le mariage. A l'époque, Ramzan Kadyrov avait dit : «Vous, les hommes, gardez vos femmes loin de WhatsApp !»