Syrie : les pressions américaines peuvent-elles faire plier Poutine ?

Dominique Derda est en direct de Moscou pour France 2, il fait le point sur la position de Vladimir Poutine sur la guerre en Syrie 

France 2

Il est peu probable, selon Dominique Derda, journaliste pour France 2, que les pressions françaises et américaines aient un impact sur la position de Vladimir Poutine sur la guerre en Syrie. "Pour une raison très simple, c'est que Vladimir Poutine est convaincu que le calendrier joue en sa faveur. Les quartiers d'Alep qui sont encore sous le contrôle de la rébellion ou des jihadistes ne vont pas tenir longtemps sous les bombardements de l'aviation russe", affirme le journaliste .

Une question de semaine

Par ailleurs, les États-Unis, les seuls à être capable de faire reculer la Russie, ne vont pas "prendre le risque d'une escalade militaire alors qu'ils sont en pleine campagne électorale". Au sujet des pressions et tensions économiques, il est évident, selon le journaliste, "qu'elles n'ont que peu d'effets sur le pouvoir à Moscou".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe, Vladimir Poutine, lors d\'une rencontre avec le ministre de l\'Economie allemand à sa résidence Novo-Ogaryovo, près de Moscou, le 21 septembre 2016.
Le président russe, Vladimir Poutine, lors d'une rencontre avec le ministre de l'Economie allemand à sa résidence Novo-Ogaryovo, près de Moscou, le 21 septembre 2016. (IVAN SEKRETAREV / POOL)