Russie : une nuit avec des chasseurs d'aurores boréales

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Russie : une nuit avec des chasseurs d'aurores boréales
France 2
Article rédigé par
L. Lacroix, P. Acheré, T. Tarassenkova, A. Koun - France 2
France Télévisions

Un groupe de Français est parti en Russie à la recherche d'aurores boréales. Ce phénomène lumineux fascine depuis des millénaires.

Chaque aurore boréale est unique et mouvante. Ces phénomènes lumineux naissent de la collision de particules venant du soleil avec la haute atmosphère terrestre. Certains sont prêts à traquer ce spectacle jusqu'au bout du monde. Cette chasse commence en Russie, au nord du cercle polaire. Plus on se rapproche des pôles, plus les chances d'observer des aurores boréales sont grandes. Souvent, les zones sont inhospitalières. Ce jour-là, la température est par exemple de -15°C.

Plus il fait noir, mieux c'est

Des touristes français ont fait le voyage spécialement depuis Moscou. Le froid ne joue aucun rôle dans la formation des aurores boréales. Ce qui compte, c'est d'avoir un temps clair. Cette nuit-là, il n'y pas un nuage pour boucher la vue. En hiver, les nuits plus longues augmentent les chances d'avoir des aurores boréales : plus il fait noir, mieux c'est. L'attente commence à l'abri dans les voitures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.