Russie : quand les autorités censurent le rap

Concerts annulés et clips supprimés d'internet, en Russie, les autorités censurent les rappeurs.

FRANCEINFO

Arrêté en novembre dernier par la police alors qu'il chantait sur le toit d'une voiture pour un concert improvisé à Krasnodar, dans le sud-ouest de la Russie, le rappeur russe Husky a été libéré. Pour manifester leur soutien, trois de ses confrères ont organisé un concert. "Ce concert est non seulement pour Husky qui a été libéré, mais aussi pour les artistes qui ont subi ce genre de situation", a scandé un des rappeurs présents sur scène.

Des clips censurés sur internet

En Russie, les rappeurs se disent censurés par les autorités. De nombreux concerts sont annulés et les autorités censurent leurs clips sur internet. Pour les fans, c'est une volonté du pouvoir en place de faire taire les artistes. "Nous voulons que les artistes aient la liberté de s'exprimer en Russie et nous voulons tous savoir la possibilité d'écouter leur musique", déclare une jeune femme. 

Le rappuer russe Oxxxymiron
Le rappuer russe Oxxxymiron (France 3)