VIDEO. "La prison est le vrai visage de la Russie"

Nadejda Tolokonnikova, membre des Pussy Riot, a été libérée de prison, lundi 23 décembre, après avoir été amnistiée. Elle veut poursuivre sa lutte en faveur des droits de l'homme et envisage de créer une association.

UER

"La prison est le vrai visage de la Russie." Libérée après son amnistie, lundi 23 décembre, la membre des Pussy Riot Nadejda Tolokonnikova a dénoncé les conditions de détention dans son pays, estimant que la Russie était "vraiment construite comme une prison".

Un peu plus tôt dans la matinée, Maria Aliokhina, autre membre du collectif, avait elle aussi été libérée. Nadejda Tolokonnikova a annoncé que les deux femmes allaient se "rencontrer prochainement" pour envisager la création d'une association en faveur des droits de l'homme, notamment dans les établissements pénitentiaires.

Nadejda Tolokonnikova a également invité les pays européens à boycotter les Jeux olympiques de Sotchi, organisés en Russie du 7 au 23 février 2014.

 

Nadejda Tolokonnikova, membre du groupe Pussy Riot, à sa sortie de prison, lundi 23 décembre, à Krasnoïarsk (Russie).
Nadejda Tolokonnikova, membre du groupe Pussy Riot, à sa sortie de prison, lundi 23 décembre, à Krasnoïarsk (Russie). (RIA NOVOSTI / AFP)