Russie : découvrez ce qui est prévu pour les funérailles de Mikhaïl Gorbatchev

Seule une cérémonie a minima est organisée, à laquelle le président Vladimir Poutine n'assiste pas, signe de l'héritage controversé en Russie du dernier dirigeant de l'Union soviétique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le cercueil de Mikhaïl Gorbatchev le 3 septembre 2022 à Moscou (Russie). (EVGENIA NOVOZHENINA / AFP)

Une cérémonie a minima. Les funérailles du dernier dirigeant de l'Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, se déroulent samedi 3 septembre à Moscou. Le président de la Russie, Vladimir Poutine, n'a pas prévu d'y assister. Grande figure politique du XXe siècle, Mikhaïl Gorbatchev est mort mardi soir à l'âge de 91 ans des suites d'une "longue et grave maladie", selon l'hôpital où il était soigné. Franceinfo résume le programme de ses funérailles.

Une cérémonie d'adieu

Les obsèques ont commencé par une cérémonie d'adieu à la Maison des syndicats, un lieu symbolique de la capitale russe où les dépouilles de plusieurs dignitaires communistes ont été exposées, comme celle de Joseph Staline, en 1953. La cérémonie a débuté à 9 heures (heure de Paris) et est ouverte au public, a précisé la Fondation Gorbatchev. 

Quelques centaines de personnes ont fait la queue dans la matinée devant la Maison des syndicats à Moscou. A l'intérieur, un portrait de l'ancien dirigeant trônait à côté du cercueil ouvert, près duquel la fille de Gorbatchev, Irina, était assise. Deux gardes en uniforme étaient postés de part et d'autre du cercueil, pendant que les visiteurs déposaient des fleurs avant de s'incliner respectueusement devant la dépouille. L'ancien dirigeant soviétique sera ensuite enterré au cimetière de Novodievitchi, à côté de son épouse Raïssa Gorbatcheva, morte en 1999.

Pas de journée de deuil national

Salué en Occident comme un homme de paix, Mikhaïl Gorbatchev est vu par beaucoup en Russie comme le responsable du déclassement géopolitique de Moscou et des années de crise politique, économique et morale qui ont suivi la chute de l'URSS. Signe de cette désaffection, aucun jour de deuil national n'a été annoncé. Ce qui fait dire à Bertrand Badie, professeur émérite à Sciences Po, que les funérailles de Mikhaïl Gorbachev ne sont "pas à la hauteur de l'histoire" ni de "la stature du personnage".

Toutefois, des "éléments de funérailles nationales" seront présents lors de l'inhumation de Mikhaïl Gorbatchev, notamment une "garde d'honneur", a souligné le Kremlin. Mais dans un contexte de vives tensions entre la Russie et les pays occidentaux autour du conflit en Ukraine, aucun dirigeant étranger n'a annoncé de déplacement pour assister aux funérailles à Moscou... à l'exception du Premier ministre nationaliste hongrois Viktor Orban, qui fait cavalier seul en Europe.

Ce dernier se rend à Moscou samedi matin, a déclaré le secrétaire d'Etat à la communication internationale. Il va "rendre hommage au défunt Mikhaïl Gorbatchev", accompagné d'une délégation hongroise, a-t-il indiqué sur Twitter. Mais il ne rencontrera pas Vladimir Poutine. "D'après nos informations, il ne va venir que pour faire ses adieux à Gorbatchev. Il n'y a eu aucune demande pour des entretiens", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à l'agence de presse russe Ria Novosti.

Vladimir Poutine absent

La liste des personnes qui assisteront aux funérailles n'est pas connue, mais le Kremlin avait prévenu dès jeudi que Vladimir Poutine serait absent du fait, officiellement, d'un "emploi du temps" chargé. Selon des images diffusées à la télévision russe, le président s'est déjà rendu jeudi à l'Hôpital central clinique (TSKB) de Moscou, où est mort Mikhaïl Gorbatchev.

Au lendemain de sa mort, Vladimir Poutine lui avait rendu mercredi un premier hommage minimal, dans un message de condoléances. Sur un ton neutre, il avait constaté que Mikhaïl Gorbatchev avait eu "une grande influence sur l'histoire du monde" et qu'il s'était "efforcé de proposer ses propres solutions aux problèmes". La relation entre les deux hommes était complexe, entre marques d'estime et reproches mutuels, avant de faire place à une cordiale indifférence.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mort de Mikhaïl Gorbatchev

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.