VIDEO. La France reporte la livraison des Mistral à la Russie

La France suspend la livraison du Mistral à la Russie. Paris demande avant tout le règlement de la situation en Ukraine.

France 2

La sentence est tombée ce mardi 25 novembre. La France a encore reporté la livraison du premier navire de combat Mistral commandé par la Russie. Et ce "jusqu’à nouvel ordre". Selon les termes du contrat, le navire aurait dû être livré avant la fin du mois de novembre.

"La situation actuelle dans l’est de l’Ukraine ne permet toujours pas la livraison du BPC" a expliqué le président de la République dans un bref communiqué.

La Russie pourrait demander 200 millions d’euros de pénalités

Au total, les deux navires ont coûté 1,2 milliard d’euros, dont un milliard à la charge de l’État, souligne un journaliste de France 2. Alors qui va payer en cas d’annulation du contrat ?

Pour le moment, Moscou a décidé de ne pas poursuivre la France en justice. Néanmoins, la Russie pourrait exiger 200 millions d’euros de pénalités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"Vladivostok\", un des navires Mistral commandés par la Russie aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire, le 5 mars 2014.
Le "Vladivostok", un des navires Mistral commandés par la Russie aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire, le 5 mars 2014. (FRANK PERRY / AFP)