Cet article date de plus de cinq ans.

Révélations du "Canard enchaîné" : le gouvernement ne fait "aucun commentaire"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Révélations du "Canard enchaîné" : le gouvernement ne fait "aucun commentaire"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alban Mikoczy est en direct du ministère de la Défense pour faire un point sur la situation.

La révélation du Canard enchaîné, ce 12 août fait grand bruit. Selon le journal, l'annulation de la vente des Mistral à la Russie aurait coûté deux fois plus que prévu. Un chiffre supérieur à deux milliards d'euros est évoqué.
Le gouvernement n'a souhaité faire "aucun commentaire" sur ces révélations, explique Alban Mikoczy en direct du ministère de la Défense. "Il n'y aura pas de chiffre avant la réunion du Parlement et ce chiffre sera annoncé en premier lieu aux députés. Toutefois, on insiste dans les couloirs que parler d'un manque à gagner pour l'État français ou pour les entreprises n'a pas de sens tant qu'un nouveau contrat n'est pas signé", poursuit le journaliste.

Plusieurs pistes évoquées

À qui et à quel prix pourrait-être signé ce nouveau contrat ? Plusieurs pistes sont évoquées dont l'Arabie Saoudite et l'Égypte qui pourraient s'associer.
"Les militaires français sont optimistes. Ils disent que ce sont de bons bateaux, ils seront vendus facilement. On verra très vite si cet optimisme est justifié", conclut Alban Mikoczy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mistral

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.