Expositions : Répine, l'âme de la Russie, investit le Petit Palais

Publié
Expositions : Répine, l'âme de la Russie, investit le Petit Palais
Article rédigé par
C.Airaud, Y.Maine, E.Martin, J-M.Noel, C.Beauvalet - France 3
France Télévisions

Le peintre Répine a su, à travers ses tableaux, raconter avec justesse l'histoire de la Russie. Une rétrospective lui est consacrée pour la première fois en France, au Petit Palais à Paris.Expositions : Répine, l'âme de la Russie, investit le Petit Palais

Inconnu en France, Répine est une star pour la jeunesse russe. "Les souvenirs de Répine, ce sont les peintures, que l'on voit depuis qu'on est tout petit dans les manuels", raconte Dmitrii Udod, influenceur en histoire de l'art. Répine est né dans une famille de paysans pauvres. Il va devenir le conteur de la Russie, celle des haleurs, harassés, tirant un bateau sur la Volga, des processions religieuses ou des intellectuels de son époque.

60 ans d'histoire en peinture

Son chef d'œuvre, Les Cosaques zaporogues écrivant une lettre au sultan de Turquie, mesure deux mètres sur trois. Il est digne d'une affiche de film. "On imagine tout à fait qu'on est devant un écran de cinéma, avec un certain nombre de figurants et de personnages principaux", commente Stéphanie Cantarutti, commissaire de l'exposition. En 60 ans de peinture, Répine a traversé la Russie des tsars, celle des des bals populaires et des révolutions. Stéphanie Cantarutti le décrit comme "un homme profondément libre". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.