Explosion à Saint-Pétersbourg : la piste terroriste privilégiée ?

Les enquêteurs auraient identifié un homme, qui se serait fait exploser dans le métro de Saint-Pétersbourg. D'autres pistes sont envisagées.

FRANCE 3
Après l'explosion de la bombe dans le métro à Saint-Pétersbourg ce lundi 3 avril, "une enquête pour acte terroriste a été ouverte. Mais les autorités précisent qu'elles n'écartent pas d'autres hypothèses", explique Isabelle Cornaz, correspondante à Moscou. Des informations contradictoires ont circulé dans la presse russe dans la journée. L'agence Interfax parle ce lundi soir d'un possible kamikaze. "Il aurait été identifié par les autorités, il aurait 23 ans et serait originaire d'Asie centrale. Il serait lié à l'Islam radical. Mais ces informations n'ont pas été confirmées", poursuit la correspondante.

La Russie en alerte renforcée

Parmi les pistes possibles, celle menant aussi à Daech est évoquée. Depuis le début des opérations militaires russes en Syrie, en 2015, le pays est régulièrement ciblé par l'État islamique. "Depuis plusieurs mois, la Russie est en alerte renforcée. Rien que l'an dernier, les autorités affirment avoir déjoué une quarantaine d'attentats sur son territoire", souligne Isabelle Cornaz.
Le JT
Les autres sujets du JT
Isabelle Cornaz, correspondante à Moscou.
Isabelle Cornaz, correspondante à Moscou. (FRANCE 3)