Espion empoisonné : Theresa May réunit le Conseil de sécurité nationale

Theresa May réunit mercredi le Conseil de sécurité nationale britannique. Il doit décider des éventuelles sanctions contre la Russie après l'empoisonnement d'un ancien espion russe. Les explications depuis Londres de Laura Kalmus.

Voir la vidéo
France 3

Theresa May avait donné un ultimatum à la Russie. Moscou avait jusque mardi, à minuit, pour donner des informations sur cette affaire d'empoissonnement. Mais sans réponse de la Russie, "Theresa May va très certainement décidé de la nature des représailles durant le conseil national de sécurité", détaille Laura Kalmus, la correspondante de France Télévisions depuis Londres. 

Des sanctions financières

"On parle d'expulsions de diplomates, de la fermeture de la chaîne Russia Today en Grande-Bretagne. Depuis une semaine, on parle également du boycott de la Coupe du monde de football qui a lieu cet été en Russie", rapporte la journaliste qui évoque également d'éventuelles sanctions financières. "Theresa May pourrait geler les avoirs des oligarques russes installés à Londres. C'est d'ailleurs la méthode la plus efficace pour faire réagir Vladimir Poutine. De leur côté, la France, l'Allemagne et les Etats-Unis ont apporté leur soutien total au Royaume Uni."

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, le 21 février 2018, à la Chambre des communes à Londres.
La Première ministre britannique, Theresa May, le 21 février 2018, à la Chambre des communes à Londres. (HO / PRU / AFP)